Le succès de MaPrimRénov’ - 29/10/2021

En ce mois d’octobre 2021, l’inflation des prix de l’énergie pèse sur tous les foyers français, que ce soit pour l’utilisation du véhicule ou pour le chauffage. Or, à l’approche de l’hiver, cette mauvaise nouvelle a forcé le gouvernement a annoncer deux aides de 100 euros en seulement deux mois. En parallèle de cette conjoncture défavorable, le gouvernement table à moyen terme sur la rénovation énergétique des bâtiments pour préserver le pouvoir d’achat des ménages, tout en remplissant ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (-50 % de GES pour 2035). En la matière, il peut compter sur l’enthousiasme des Français qui, en 2021 ont sollicité de manière massive le dispositif de financement des travaux de rénovation énergétique MaPrimeRénov’.
 
Possiblement 800 000 dossiers en 2021 contre seulement 192 000 dossiers en 2020. Tant et si bien que l’enveloppe allouée de 2 milliards d’euros prévue pour être distribuée sur deux ans, a déjà été vidée ! En déplacement dans l’Essonne le 16 septembre 2021, le Premier Ministre s’en est félicité et a annoncé qu’une nouvelle enveloppe budgétaire de 2 milliards d’euros serait allouée uniquement pour l’année 2022. Un soutien de premier ordre pour les foyers modestes qui, s’ils ne réalisent pas de tels travaux risquent de voir la valeur de leur bien chuter (parfois jusqu’à 20 % selon leur localisation) dans les années à venir. Outre, la préservation de l’environnement et du pouvoir d’achat des ménages, il convient de rappeler que cette mesure agit directement sur le confort de vie offert par les logements Français et constitue une mesure forte de soutien à l’Artisanat français. 
 
En parallèle de cette mesure, si vous êtes propriétaire d’un bien construit avant 1975 et que votre DPE réalisé entre le 01/07/21 et le 24/09/21 a classé votre logement D, E, F ou G, vous pouvez obtenir gratuitement la réédition de votre DPE à compter du 1er novembre 2021. 

« Retour aux actualités
Les diagnostics immobiliers